Groupe La Literie idéale
La Literie Idéale Lyon 3 Bultex Store Lyon 3 Bultex Store Lyon 3 Boutique Treca
Vous guide dans l'univers de la literie et du confort
Facebook

Accueil > Votre sommeil

 

Le prix Nobel pour trois chercheurs américains : Quatre choses à savoir sur votre horloge biologique

 

Trois généticiens américains ont reçu le prix Nobel de médecine grâce à leur thèse sur les troubles du sommeil et leurs effets sur la santé. L’horloge biologique remise au-devant de la scène. Récompensés pour « leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien » Jeffrey C.Hall, Michael Rosbash et Mickael W. Young ont reçu leur prix des mains de l’assemblée Nobel de l’institut Karolina situé à Stockholm.

 

 

Fatigué après un décalage horaire ? Voici pourquoi.

Le rythme circadien (égale à 24h pour les hommes) est  l’une des fonctions vitales importantes des êtres vivants multicellulaires : Il régule notre pression artérielle, notre sommeil, nos comportements alimentaires et notre température corporelle. Si cette dernière se dérègle, nous sommes beaucoup plus vulnérables, pouvant aller jusqu’à nous rendre malade. Notre système immunitaire est surveillé par notre horloge interne nous précise Michael Hastings, chercheur à Cambridge(Royaume-Uni)
Le décalage horaire en est l’exemple parfait. Changer de fuseau horaire peut modifier le rythme circadien de ses fonctionnalités habituelles. Les cellules mettront alors plusieurs jours à reprendre leurs alignements naturels.

 

Plutôt matin ou soir ? Chacun sa préférence !

Chaque personne possède un « chronotype » unique et prédéfini. Chacun compte une durée parfaite de sommeil sur une journée complète. Cela  permet de mieux comprendre l’état de forme de chacun qui veut que l’on soit plutôt « du matin ou du soir » d’après le site VOX.
En ce qui concerne les personnes qui travaillent la nuit, les risques sont présents car l’horloge biologique peut provoquer des problèmes de santé. D’après  Damien Léger, chef de service au centre du sommeil et de la vigilance de l’hôtel-Dieu à Paris, « Mieux connaitre l’existence de cette horloge au niveau de chacune des cellules offre des perspectives importantes sur la prise en charge des patients »

 

Manger la nuit provoque une sensation de mal être. Voici pourquoi :

Manger la nuit peut porter atteinte à notre corps. Des chercheurs ont découvert que notre organisme n’est pas conçu pour accueillir une grande dose de glucose le soir. Au contraire il a d’ailleurs plutôt l’habitude de consommer le matin et donc de produire plus d’insuline à ce moment précis de la journée.

 

Voici pourquoi  la lumière artificielle est-elle mauvaise pour votre horloge biologique.

D’après le docteur Joëlle Adrien présidente de l’institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) « l’usage de tablettes ou de smartphones altèrent la qualité du sommeil. Les personnes ayant tendance à abuser de l’usage de tablettes, ordinateurs ou autres écrans lumineux le soir mettent plus de temps à s’endormir, et par conséquent souffrent davantage de troubles du sommeil. Ils dorment  plus que la moyenne le weekend, ce qui traduit bien évidemment un besoin de récupération »