Bien dormir (et s’endormir) avec les plantes

Classé en Bien dormir

Publié le 21 Fév 2020

La tisane du soir est-elle un mythe ou peut-elle nous aider à mieux dormir ? De nombreuses plantes sont censées induire le sommeil. Est-ce juste une tradition ou sont-elles vraiment efficaces ?

Les plantes pour aider à l’endormissement

En phytothérapie, de nombreuses plantes telles que la camomille, le tilleul, la verveine, ou encore la passiflore … sont utilisées afin d’apaiser les troubles du sommeil. Toutefois, leur usage repose plus sur un savoir empirique, et les études scientifiques attestant leur efficacité sont rares.

Néanmoins, ne sous estimons pas les bienfaits de l’effet placebo. Olivier Desrichard, professeur de psychologie à l’université de Genève définit l’effet placebo comme « le fait d’observer une amélioration d’un symptôme dans un groupe où le traitement n’a pas de principe actif spécifique, par rapport à un groupe qui ne reçoit aucun traitement ». Ainsi, le simple fait de prendre quelque chose dans l’optique de dormir, d’instaurer un rituel dans un moment de calme avant le coucher, favorisera le sommeil.

Actuellement, nous savons que la valériane, la passiflore et la mélisse ont des effets relaxants, car ces plantes réduisent l’anxiété, donc favorisent l’endormissement.

Le pavot de Californie, aussi appelé Eschscholtzia, est une fleur jaune bien différente du pavot dont est dérivé l’opium : c’est un hypnotique léger car cette fleur jaune est riche en alcaloïdes (un alcaloïde dénomme de manière générique diverses molécules à bases azotées, le plus souvent hétérocycliques, très majoritairement d’origine végétale).

L’emploi du pavot de Californie peut soulager les symptômes du stress, la valériane est plutôt utilisée pour soulager la tension nerveuse légère, et ainsi les troubles du sommeil associés selon l’agence européenne du médicament.

Enfin, la tisane favorise le sommeil, si elle est consommée en boisson chaude, autour d’un bon film ou en lisant un bon polar sous la couette. Quelle que soit la plante qui infuse dans la tasse, si elle est bue bien chaude le soir, la température du corps diminuera par échange thermique, et donc le terrain pour le sommeil sera opérationnel car pour s’endormir, le corps doit perdre environ 1°C de température.

Les huiles essentielles pour apaiser par l’odorat

Les huiles essentielles pour dormirLa lavande (lavandula vera) n’a plus à prouver ses bienfaits en matière d’accompagnement des troubles du sommeil. De nombreuses études ont mis en évidence son efficacité lors d’insomnies liée à l’anxiété, au stress et ce grâce à ses nombreuses molécules.

Vous pouvez utiliser la lavande en inhalation directe associée à un exercice respiratoire, comme la cohérence cardiaque ou la respiration ventrale, en massage, en déposant une goutte sur l’oreiller ou encore en diffusion directe.

L’orange douce (citrus aurantium var dulcis) quant à elle permet de détendre une atmosphère où tensions et anxiété règnent. Ainsi, en diffusion dans la chambre avant de se coucher, son parfum presque enivrant vous aidera à vous libérer de vos soucis et à trouver un sommeil paisible et profond.

Bien sûr, les plantes et leurs dérivées ne sont que des aides à un rythme de vie sain, où l’on évitera une alimentation trop riche le soir, de faire du sport avant le coucher ou encore une surexposition aux écrans. Une discussion, un bon roman ou encore la contemplation du coucher de soleil accompagnée d’une bonne tisane est propice à calmer le cerveau et l’activité cérébrale en général, en vue d’un endormissement rapide et d’un sommeil réparateur.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Voir tous nos conseils