Le sommeil, définition, phases et cycles

Classé en Le sommeil et ses mécanismes

Publié le 4 Jan 2020

Sans dormir, qui nous occupe en moyenne un tiers de notre vie, nous ne pourrions pas vivre ! Ainsi le sommeil c’est la vie, c’est la santé ! Mais au fait, c’est quoi le sommeil ?

Selon le Larousse, le sommeil est un état physiologique périodique de l’organisme (notamment du système nerveux) pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations amoindrie.

Le sommeil, comment ça marche ?

Le corps et l’esprit s’endorment en suivant des règles précises qui se répètent quotidiennement suivant le rythme de la lumière et les cycles biologiques. Les nuits sont également découpées en phases de sommeil régulières pour régénérer l’organisme. Une bonne nuit de sommeil équivaut à une succession de 4 à 5 cycles durant entre 90 et 120 minutes. Cette durée est très variable d’un individu à un autre mais reste identique chez un même individu.

1- L’endormissement = 5% d’un cycle

La respiration devient plus lente, le tonus musculaire diminue progressivement. Le dormeur oscille entre éveil et sommeil.

2- Le sommeil lent léger = 45% d’un cycle

Le dormeur peut encore se réveiller facilement. La respiration est régulière et les muscles sont relâchés. Pendant cette phase le dormeur est encore très sensible à l’environnement extérieur. Attention aux bruits, à la lumière mais aussi aux mouvements de l’autre dormeur !

3- Le sommeil lent profond = 7% d’un cycle

La respiration est lente et régulière et la pression artérielle est stable. Le réveil est difficile. C’est pendant cette période que de nombreuses hormones (dont l’hormone de croissance) sont libérées, que la mémoire est consolidée et que les défenses immunitaires sont renforcées. On aurait tort de s’en priver…

4- Le sommeil lent très profond = 15% d’un cycle

C’est la phase la plus intense du sommeil, où l’on récupère le plus de la fatigue physique accumulée. L’activité cérébrale se réduit au minimum. Tout l’organisme est au repos et l’organisme émet des ondes lentes et amples.

5- Le sommeil paradoxal = 28% d’un cycle

Le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent, le sang afflue au cerveau et les yeux font des mouvements rapides, c’est le « Rapid Eye Movements ». Son nom est issu du paradoxe entre des signes de sommeil profond (atonie musculaire) et des signes d’éveil (ondes électriques et mouvements oculaires rapides). Il a un rôle primordial dans la maturation du système nerveux ainsi que dans l’augmentation des capacités de stockage en mémoire. C’est généralement à ce moment que l’on fait les rêves les plus marquants, les plus détaillés et dont on se souvient le mieux. Nos experts du sommeil de La Literie Idéale sont à votre disposition pour vous expliquer ce que cela induit dans votre literie !

L’horloge circadienne

Horloge ancienne

Une horloge centrale régule le corps et le sommeil : c’est l’horloge circadienne, et c’est l’alternance entre la lumière et l’obscurité qui l’enclenche.

Grâce à l’horloge circadienne, le cerveau commande la sécrétion de mélatonine appelée aussi hormone du sommeil. Le taux de mélatonine augmente à mesure que la lumière diminue. Sa production maximale est atteinte entre deux heures et cinq heures du matin.

Ainsi, le sommeil est profond durant la nuit, la température corporelle est plus basse le matin très tôt et plus élevée pendant la journée, les contractions intestinales diminuent la nuit, l’éveil est maximal du milieu de matinée jusqu’en fin d’après-midi, la mémoire se consolide pendant le sommeil nocturne…

Un sommeil idéal est bénéfique pour le corps et pour l’esprit !

  • Il renforce le système immunitaire
  • Il renouvelle et répare les cellules
  • Il nettoie le cerveau des toxines qui s’accumulent pendant la journée
  • Il permet de mieux supporter la douleur
  • Il augmente la libido

Bien dormir, c’est mieux vivre !

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Voir tous nos conseils